Un blog du 21ème siècle…

Bon ben voilà…
Après avoir brièvement fait partie de la première grande vague de blogs français (avec un blog Saint Seiya fleurant bon la nostalgie… Aaah, la chasse aux infos sur le Meiô Hades Jûnikyû-hen !), me revoilà avec un nouveau cyber-journal. Entre les deux, un iatus de cinq ans. Autant dire une éternité.

Si à l’époque de ce premier blog je vivais encore bien au chaud chez mes parents dans une banlieue populaire bruxelloise, je vis désormais au rythme de la capitale gauloise. Aaaah, Paris… La Ville Lumière, que je connaissais déjà bien pour y avoir séjourné à de si nombreuses reprises au cours de mon existence. Elle ne m’avait jamais paru aussi belle et désirable qu’après avoir débarqué du Var un beau matin d’octobre 2005.

Brignoles - La place Caramy

Dire que j’ai souffert pendant une année à Brignoles - capitale du Centre Var (sic !) - serait à la fois un euphémisme et une exagération. Ce n’était pas la mine et j’y ai malgré tout vécu de très bons moments. Mais certains amis brignolais m’y ont vu m’éteindre socialement et psychologiquement à la vitesse grand V. Indépendamment du boulot, qui fut pénible par bien des aspects mais qui restera quoiqu’il arrive une expérience inoubliable et irremplaçable, je sentais que je n’étais décidemment pas à ma place dans cette obscure bourgade qui ne m’apportait d’autre plaisir que celui de me mettre au défi. C’est malgré tout la mort dans l’âme que j’avais décidé de quitter ma petite vie varoise et certains collègues devenus amis… Amis. Comme mes anciens patrons, en qui j’avais une confiance aveugle et absolue… Un respect sincère brisé, une fois le masque tombé et certaines méthodes révélées. Mon départ du Var n’était motivé à l’origine que par des problèmes personnels. Mais il fut finalement précipité, pour des raisons professionnelles et d’éthique. La vie est décidément pleine de (mauvaises) surprises. Ils m’avaient donné ma chance… Je suis repartis avec mes désillusions et mon chagrin sous le bras, fort néanmoins d’une expérience nouvelle. En cela, Brignoles ne fut pas un échec total.

Me voilà donc à Paris, prêt à en découdre malgré l’échec. Prêt à relancer la machine, prêt à affronter les entretiens d’embauches et les réécritures de CV. En vrai citadin, je ne pouvais que me réjouir de retrouver le dynamisme d’une grande ville et les possibilités offertes. En quelques jours, je revenais à la vie. Je retrouvais l’énergie indispensable pour aller taquiner Madame La Chance… Cette dernière, qui ne sourit dit-on qu’aux audacieux et aux battants, me permet finalement de retrouver l’inespéré… Un boulot dans le domaine de ma passion, l’audio-visuel, et plus particulièrement le média qui m’est le plus cher : le dessin animé. Un poste à ma convenance, avec des responsabilités accrues et une charge de travail stimulante. Quelques mois plus tard, et bien après une rupture aussi douloureuse qu’inévitable dans ma vie sentimentale, je retrouvais le bonheur en la personne de Claire. L’ultime et la plus belle perle venant s’ajouter à mon collier de bienfaits parisiens.

A Brignoles déjà, très impliqué dans mon travail, je n’avais guère la force et le loisir de reprendre mes activités internautiques commencées à la toute fin de 1998. Comme la création et co-création de trois sites web (Burning Blood, Moerucosmo et Cyna) et la fréquentation de divers forums et autres newsgroups de japanime. J’ai dû laisser toutes ces activités en friche, à mon grand regret. Mais c’était inéluctable. Travailler dans le milieu vous apporte une bonne dose de recul, et votre vision devient tout d’un coup plus cynique. On se sent rapidement très détaché des simples considérations du fan lambda.

Mon arrivée à Paris n’aurait pas dû arranger les choses, emporté qu’on est dans le tourbillon des plaisirs de la ville. Mais, étrangement, en dépit de solides horaires de travail et d’une vie sociale agréablement chargée, j’ai réussi à envisager de reprendre le “clavier”. J’ai retrouvé, quelque part, l’optimisme innocent qui me permettait jadis de chroniquer tel DVD de Saint Seiya, tel CD de Yôko Kanno ou encore tel film magnifique de Sergio Leone.

Car voilà ce qui me passionne plus que tout avec le web : la possibilité de partager mes émotions rapidement et avec le plus grand nombre. J’ai toujours ressenti le besoin de m’exprimer sur tout et n’importe quoi… Un bon film, une série télé déchirante, un bouquin passionnant, un art book de Cowboy Bebop à tomber… Que sais-je. Si j’ai sans doute tourné définitivement la page des sites web (il m’arrive encore d’écrire des articles de japanime pour la presse spécialisée), ce nouveau blog me permet de renouer quelque part avec certains plaisirs abandonnés. Il me servira d’exhutoire et de tribune… Pour moi-même, déjà (ce qui peut être parfois très libérateur, je vous assure), mais aussi pour les quelques rares lecteurs qui auront l’occasion de lire les différents papiers qui ne manqueront pas de venir progressivement s’ajouter à celui que vous êtes en train de lire. J’en profite pour remercier chaleureusement Gilles pour son sérieux coup de main à l’élaboration graphique de ce blog. N’étant pas doué pour la programmation, bénéficier de ses compétences en la matière est une aubaine bienvenue.

20th Century Boys, le phénomène Urasawa

De quoi s’agit-il en fin de compte ? D’un cyber-journal sur moi, sur tout et sur rien. Un blog banal. Celui d’un mec du 21ème siècle. C’est pour illustrer cette idée que j’ai choisi un titre et une bannière largement inspirés de mon manga préféré du moment, 20th Century Boys (devenu pour le coup “21st Century Boy”), du génial Naoki Urasawa. Je ne manquerai sans doute pas l’occasion de vous en reparler le moment venu.

Bienvenue aux éventuels égarés du web et à très vite pour de nouveaux billets d’humeur !

12 commentaires »

  1. Nao nous dit :

    21 juillet 2006 à 7:55

    Ouéééé !! Prem’s !!

    パリへようこそ!

  2. Nao nous dit :

    21 juillet 2006 à 13:16

    Bon ça y est, j’ai lu ton pavé mis à jour :)

    Je suis content que tu veuilles reprendre la plume pour parler de ce que tu aimes ! La forme du précédent Cyna.net était idéale pour un site encyclopédique, mais un peu lourde il est vrai ! Au fur et à mesure de mes améliorations apportées au site et notamment à son aspect graphique, il avait tendance à effrayer le rédacteur plus qu’autre chose.

    Il est parfois sain de revenir à une forme plus dépouillée et à ne pas s’embêter avec l’aspect graphique. Pour ma part je suis trop perfectionniste pour m’y laisser aller, c’est pour ça que ça m’a fait du bien, pour une fois, de travailler sur un concept plus sobre (et de retrouver Wordpress qui me manque un peu depuis que j’ai transformé le mien en SMF), donc vraiment, c’est moi qui te remercie ;)

  3. Arion nous dit :

    23 juillet 2006 à 15:44

    Merci de ta patience, en tous les cas. Le résultat est à la hauteur de mes espérances. Je peux désormais poster mes inepties en toute sérénité. :p

    Bienvenue à tous les éventuels lecteurs. Je vous encourage à me laisser vos commentaires si le coeur vous en dit, çe fait toujours plaisir. ;)

  4. Nao nous dit :

    23 juillet 2006 à 16:37

    C’est pas encore parfait non plus… Par exemple je viens à l’instant de traduire “said,” qui était resté en anglais (dans les commentaires). Et puis il y a tous ces problèmes d’URL… ;)

  5. Arion nous dit :

    23 juillet 2006 à 16:43

    Bah, on prendra le temps de les régler, rien ne presse. ^^

  6. kgeg nous dit :

    23 juillet 2006 à 23:09

    Bienvenue à toi Arion dans le monde de la blogosphère.
    Un endroit certes fort sympathique pour dire tout ce qu’on pense, un bon exutoire…

    Et cela fait plaisir de pouvoir te lire ;)

  7. Arion nous dit :

    24 juillet 2006 à 15:31

    Merci beaucoup Greg, bienvenue chez moi ! ;)

  8. tinou nous dit :

    26 juillet 2006 à 3:21

    Salut Arion,

    Superbe blog, superbe premier post. Et puis tres chouette l’idee de reprendre 20th CB!

    Bonne continuation!

  9. Arion nous dit :

    26 juillet 2006 à 10:04

    Merci beaucoup Tinou !
    Tes commentaires étant souvent pertinents et amusants, je me réjouis de te compter parmi mes quelques lecteurs. :)

  10. Nao nous dit :

    26 juillet 2006 à 15:30

    Ouéééé vive les trolls !

  11. falconhill nous dit :

    29 juillet 2006 à 17:14

    Un petit coucou rapide. Ton blog est beau, et oui, tu as bien été un des précuseurs du web-log… Le tien et celui de Naoki, que je venais consulter pour savoir si un reve pouvait devenir réalité…

    C’est bien les blogs. Et c’est agréable de te relire.

    A bientot

  12. Arion nous dit :

    31 juillet 2006 à 21:19

    Merci beaucoup Fabien ! ^_^
    Bienvenue à toi.

Flux RSS pour les commentaires de ce post · URI de Trackback

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.