Samuraï Clint

Allez, ce soir, on se fait plaisir et on va voir le dernier film de l’immense Clint Eastwood.

“Letters from Iwo Jima” fait suite à “Flag of our fathers”, qui présentait un background identique (la sanglante bataille d’Iwo Jima dans le pacifique) mais du point de vue américain. Si ce premier volet était esthétiquement et artistiquement à couper le souffle (oui, pour ceux qui l’ignoreraient encore, Eastwood est un immense réalisateur) et illustrait un propos audacieux unanimement salué (le film ne met pas tant l’emphase sur le patriotisme et le courage des soldats américains mais plutôt sur la propagande et les mensonges des pontes de l’armée), l’on restait quelque peu sur notre fin… Un sentiment quelque peu injuste compte tenu des nombreuses qualités indéniables de ce film, mais que l’on doit au talent même d’Eastwood… Coupable sans doute d’avoir placé la barre trop haut avec “Mystic River” et surtout le déchirant “Million Dollar Baby”… ?

Sublime Ken Watanabe

Au programme cette fois, la terrible bataille vécue par l’adversaire… Les horribles japonais, tels que se les imaginaient les américains. Une nouvelle fois, à l’image du premier volet de ce dyptique guerrier, Eastwood prend son monde à contre-pied en humanisant ses personnages et en traitant leur vécu d’une manière compatissante et juste. Le réalisateur pousse l’empathie jusqu’à tourner le film quasi-intégralement en japonais - ce qui n’est au fond pas très étonnant mais quand on sait que les ricains ont les sous-titres en horreur… - et en laissant la primeure de l’avant-première mondiale au du Pays du Soleil Levant. Parmi les acteurs, je ne peux m’empêcher de mettre en avant l’immense et sublime Ken Watanabe (The Last Samurai, Mémoires d’une Geisha) interprétant le Général Tadamichi Kuribayashi (cf. affiche du film présentée dans ce post).

Un film déjà unanimement célébré par la critique mondiale, que je me ferais un plaisir de critiquer pour vous dès que j’aurais 5 minutes. ;-)

La bande-annonce, pour les étourdis.

Un commentaire »

  1. 21st Century Boy » 勇者の心の中に nous dit :

    22 février 2007 à 20:04

    […] Comme promis dans le billet précédent, voici mon avis d’après visionnage du dernier film de Clint Eastwood : “Lettres d’Iwo Jima”. Ciné Cités Les Halles, 19h30, salle 1 pleine à craquée. […]

Flux RSS pour les commentaires de ce post · URI de Trackback

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.